Accueil » Programme » Messe en ré majeur d’Antonin Dvorak
Messe en ré majeur d’Antonin Dvorak

Samedi 1er février, 17h, église Saint-François

« Elle pourrait s’appeler Foi, Espérance et Amour du Dieu tout-puissant, et action de grâces parce que j’ai pu ache- ver cette oeuvre à la gloire de l’Eternel et de l’Art ».

Antonín Dvořák 31.7.1870Ainsi s’exprime Dvorak dans une lettre à Josef Hlavka, le mécène qui lui a commandé la Messe en ré majeur. Nous sommes en 1887. Agé alors de quarante-six ans, Dvorak jouit d’une belle notoriété en Tchécoslovaquie, bien sûr, mais aussi bien au-delà.

Six ans plus tard, il écrira sa symphonie dite « Du nouveau monde », son oeuvre peut-être la plus connue aujourd’hui. Composée en trois semaines dans un bel élan de ferveur, la Messe en ré majeur est écrite pour choeur mixte, solistes et orgue. Elle sera orchestrée plus tard, en 1892, à la demande de l’éditeur Novello, à Londres.

Belle synthèse entre la musique sacrée et le sentiment populaire tchèque qui lui tenait tant à coeur, la messe fait alterner avec un égal bonheur jubilation et recueillement, supplication et apaisement.

Signalons, entre beaucoup d’autres, trois moments d’une grande beauté : « Et in terra pax », dans le Gloria, « Et incarnatus est », dans le Credo, et « Hosanna » qui conclut le Benedictus.

Pratique

Les concerts suivants sont enregistrés en direct sur Espace 2 de la RTS :

affiche dvorak

© 2017 offices2014.ch
Conception site : inetis